Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 19:57

 

La Dépéche de kabylie                Mardi 18 / 02 / 2014   

 

 

Kebbi Mohand, Président du RCSeddouk

 

 

" Je Démissionnerai en fin de saison "

 

 

Kebbi Mohand, le président du RC Seddouk, a passé une bonne partie de sa vie

au sein du club, d’abord en tant que joueur puis en gestionnaire. Durant 16 ans,

il s’est démené pour maintenir le club en vie. Aujourd’hui, il se dit usé par

les problèmes qui rongent son club et annonce son retrait. Nous l’avons

rencontré, vendredi après-midi au stade de Seddouk, en marge de la rencontre

entre le RCS et l’USS.Kebbi Mohand, le président du RC Seddouk, a passé

une bonne partie de sa vie au sein du club, d’abord en tant que joueur puis

en gestionnaire. Durant 16 ans, il s’est démené pour maintenir le club en vie.

Aujourd’hui, il se dit usé par les problèmes qui rongent son club et annonce

son retrait. Nous l’avons rencontré, vendredi après-midi au stade de Seddouk,

en marge de la rencontre entre le RCS et l’USS.

 

  • La Dépêche de Kabylie : Comment avez-vousintégré le RC Seddouk ?

 

Kebbi Mohand : J’ai entamé ma carrière au RC Seddouk en minimes.
J’ai fait toutes les petites catégories avant d’être en équipe seniors.
J’ai, ensuite, joué à l’O M’Cisna pendant deux saisons, avant de revenir
au RCS pour finir ma carrière de joueur. J’ai, ensuite entamé celle
de gestionnaire dans mon club de toujours.
 
  • Depuis quand êtes-vous à la tête du RCS ?

 

Kebbi Mohand : J’étais élu, pour la première, en 1998 comme président

et depuis, je n’ai pas quitté ce poste après plusieurs réélections,

soit 16 ans d’affilée.

 

  • Quel est votre bilan pour ces 16 années de règne ?



Kebbi Mohand : En arrivant, j’ai trouvé la situation du club désastreuse sur le plan

financier, matérialisée par un endettement suffoquant. J’ai couru ça et là et j’ai

pu apurer la situation. S’agissant des performances, je pourrais dire que j’ai bâti

un club solide, et le club joue les premiers rôles dans toutes les catégories.

Les juniors ont toujours arraché la première place et l’équipe senior figure

chaque saison parmi les cinq premiers de son championnat,

sans oublier une accession de la division pré honneur à l’honneur, en 2010/2011.

 

  • Pensez-vous rester encore dans le sport ?

 

Kebbi Mohand : Ecoutez, je vous annonce que quelque soient les résultats obtenus en fin de saison, et les moyens qu’on mettra à la disposition du club, je rendrai le tablier après avoir déposé mon bilan.

 

  • Pouvez-vous nous donner les raisons de ce départ annoncé ?

 

Kebbi Mohand : Ce n’est pas de gaieté de cœur que je vais quitter ma seconde

famille, un club où j’ai passé la majeure partie de ma vie. Mais hélas,

ces 16 années m’ont usé, surtout avec tous les manques, notamment

en infrastructures, tel que le stade qui est dans un très mauvais état,

et la situation financière qui est des plus critiques. Heureusement qu’il y a

certaines âmes charitables qui aident le club, notamment la famille Meloui,

que je remercie au passage. Sans eux, le club aurait fait faillite en début de saison.

Dés fois, je me demande si les autorités locales savent qu’il y a un club

de football à Seddouk, qui pourtant est la fierté de la wilaya même s’il tourne

avec des moyens très dérisoires. Nous n’avons reçu, jusqu’à présent,

aucun sou, ni de l’APC, ni de l’APW. J’ai vu de mes propres yeux, durant

la saison sportive actuelle, des P/APC de la région qui se déplacent pour

assister aux rencontres des clubs de leurs municipalités évoluant  dans

la division pré honneur, surtout les équipes domiciliées au stade de Seddouk,

gratifiant même leurs joueurs de primes s’ils venaient à gagner la rencontre.

Un geste honorable dont je suis jaloux.

 

  • Quels conseils donneriez-vous aux jeunes ?

 

Kebbi Mohand :  Je conseillerai aux jeunes de pratiquer le sport, quelque

soit la discipline qu’ils auront à choisir. C’est ce qui les éloignerait des fléaux

sociaux qui les guettent à chaque coin de rue.

Ils peuvent même aller loin. Il ne faut pas oublier que la plupart des athlètes

de l’élite sont issus de quartiers défavorisés des villes et des villages de nos

campagnes. Nous avons une école de football à Seddouk qui a formé

des générations de footballeurs. Plus d’une centaine de jeunes sont

chez nous dans notre effectif actuel, mais malheureusement,

ce sont les parents qui mettent les mains aux poches quand cela est nécessaire.

 

  • Le  mot  de la fin ?

 

Kebbi Mohand : Je remercie tout ceux qui ont travaillé à mes côtés,

avec qui j’ai partagé les peines et les joies de notre club. Je souhaite

beaucoup de courage et de succès à celui qui me remplacera.

Kebbi Mohand, le président du RC Seddouk, a passé une bonne partie de sa vie au sein du club, d’abord en tant que joueur puis en gestionnaire. Durant 16 ans, il s’est démené pour maintenir le club en vie. Aujourd’hui, il se dit usé par les problèmes qui rongent son club et annonce son retrait. Nous l’avons rencontré, vendredi après-midi au stade de Seddouk, en marge de la rencontre entre le RCS et l’USS.
Read more at http://www.depechedekabylie.com/sport/134836-je-demissionnerai-en-fin-de-saison.html#KpeRPthGxudwRt1R.99
Kebbi Mohand, le président du RC Seddouk, a passé une bonne partie de sa vie au sein du club, d’abord en tant que joueur puis en gestionnaire. Durant 16 ans, il s’est démené pour maintenir le club en vie. Aujourd’hui, il se dit usé par les problèmes qui rongent son club et annonce son retrait. Nous l’avons rencontré, vendredi après-midi au stade de Seddouk, en marge de la rencontre entre le RCS et l’USS.
Read more at http://www.depechedekabylie.com/sport/134836-je-demissionnerai-en-fin-de-saison.html#KpeRPthGxudwRt1R.99
La Dépêche de Kabylie : Comment avez-vousintégré le RC Seddouk ?
Read more at http://www.depechedekabylie.com/sport/134836-je-demissionnerai-en-fin-de-saison.html#KpeRPthGxudwRt1R.99
Kebbi Mohand, le président du RC Seddouk, a passé une bonne partie de sa vie au sein du club, d’abord en tant que joueur puis en gestionnaire. Durant 16 ans, il s’est démené pour maintenir le club en vie. Aujourd’hui, il se dit usé par les problèmes qui rongent son club et annonce son retrait. Nous l’avons rencontré, vendredi après-midi au stade de Seddouk, en marge de la rencontre entre le RCS et l’USS.
Read more at http://www.depechedekabylie.com/sport/134836-je-demissionnerai-en-fin-de-saison.html#KpeRPthGxudwRt1R.99
Kebbi Mohand, le président du RC Seddouk, a passé une bonne partie de sa vie au sein du club, d’abord en tant que joueur puis en gestionnaire. Durant 16 ans, il s’est démené pour maintenir le club en vie. Aujourd’hui, il se dit usé par les problèmes qui rongent son club et annonce son retrait. Nous l’avons rencontré, vendredi après-midi au stade de Seddouk, en marge de la rencontre entre le RCS et l’USS.
Read more at http://www.depechedekabylie.com/sport/134836-je-demissionnerai-en-fin-de-saison.html#KpeRPthGxudwRt1R.99
Kebbi Mohand, le président du RC Seddouk, a passé une bonne partie de sa vie au sein du club, d’abord en tant que joueur puis en gestionnaire. Durant 16 ans, il s’est démené pour maintenir le club en vie. Aujourd’hui, il se dit usé par les problèmes qui rongent son club et annonce son retrait. Nous l’avons rencontré, vendredi après-midi au stade de Seddouk, en marge de la rencontre entre le RCS et l’USS.
Read more at http://www.depechedekabylie.com/sport/134836-je-demissionnerai-en-fin-de-saison.html#KpeRPthGxudwRt1R.99
Kebbi Mohand, le président du RC Seddouk, a passé une bonne partie de sa vie au sein du club, d’abord en tant que joueur puis en gestionnaire. Durant 16 ans, il s’est démené pour maintenir le club en vie. Aujourd’hui, il se dit usé par les problèmes qui rongent son club et annonce son retrait. Nous l’avons rencontré, vendredi après-midi au stade de Seddouk, en marge de la rencontre entre le RCS et l’USS.
Read more at http://www.depechedekabylie.com/sport/134836-je-demissionnerai-en-fin-de-saison.html#KpeRPthGxudwRt1R.99
Kebbi Mohand, le président du RC Seddouk, a passé une bonne partie de sa vie au sein du club, d’abord en tant que joueur puis en gestionnaire. Durant 16 ans, il s’est démené pour maintenir le club en vie. Aujourd’hui, il se dit usé par les problèmes qui rongent son club et annonce son retrait. Nous l’avons rencontré, vendredi après-midi au stade de Seddouk, en marge de la rencontre entre le RCS et l’USS.
Read more at http://www.depechedekabylie.com/sport/134836-je-demissionnerai-en-fin-de-saison.html#KpeRPthGxudwRt1R.99
Remise des cadeaux

Remise des cadeaux

Partager cet article

Repost 0
Published by Ouakli Younes - dans Infos
commenter cet article

commentaires

Ouakli Younes

mohamed.jpg
 









 

 

Mon é-mail :
oyounes73@hotmail.com

 

suivez nous sur facebook https://www.facebook.com/younes.ouakli

Etoiles

Oufella  Razik : Décédé 21 Sept 2010
157823
agé 21 ans
============================
Allah yebarek          Fils de Mr Kacher Karim
Paru  dans Samedi 07 Nov 2009

Seddouk Volleyball 2011